La photo de Rihanna affole les Indiens

C'est une photo qui expose ses seins nus et Ganesh autour de son cou. Pour les Indiens, elle ne passe pas. Le cliché a été réalisé pour une exposition de lingerie qui a provoqué la réaction des internautes sur les réseaux sociaux.

Rihanna attire encore une fois les foudres indiennes

Sur cette image, on peut voir les seins nus de la star américaine, muni d'un petit short pourpre et d'un pendentif, autour du cou, le plus reconnu de la religion hindoue. Les autorités locales ne sont pas resté silencieuse sur cette affaire. Elles ont rapidement manifesté leur mécontentement vis-à-vis de l'acte posé par la chanteuse.
Les déchaînements sur les réseaux ont également accompagné l'ire des autorités locales. Or, quelques semaines auparavant, elle s'était déjà provoqué la colère des Indiens pour avoir pris part à la défense des agriculteurs qui manifestent actuellement des nouvelles réformes dans le domaine de l'agriculture du pays.

Les moqueries de l'artiste Américain vis-à-vis du dieu des hindoues

Pour le parlementaire Indien Ram Kadam, membre du BJP, «C'est scandaleux de voir comment l'artiste se moque honteusement de notre dieu bien-aimé Ganesh». Après cette déclaration, sur les réseaux sociaux, il exhorte le ministère de l'intérieur à ordonner une poursuite pénale contre Rihanna. Le Conseil mondial hindou non plus n'est pas resté silencieux sur l'affaire. Il a déposé une plainte en vue d'obtenir de Facebook et de Twitter la suppression de l'image, et de plus des mesures contre les comptes de l'artiste Américaine.
Le gouvernement Indien des affaires étrangères avait déjà reproché à d'autres célébrités internationales d'avoir donné leur intention dans le dossier des réformes agricoles de la nation. À l'exemple de la militante Greta Thunberg, la star avait produit un Tweet concernant les contestations d'agriculteurs qui sont en cours depuis le 26 novembre 2020. Sur cette même pente, le gouvernement Indien a réussi à obtenir de Twitter le blocage de 250 comptes des manifestants. Les Indiens soutiennent fortement cette déclaration de Molière qui dit «Couvrez ce sein que je ne saurais voir». La chanteuse n'a aucun droit de montrer ses seins avec un style hindou.