Allemagne : Un jerusalema challenge oblige la Police Allemande à payer des droits d'auteur

Juste après la diffusion du clip amateur produit par la police allemande, dans le cadre du Jerusalema dance, la maison de production du disque réclame le droit d'auteur. C'est un hit qui égaye les sombres soirées des populations confinées depuis le début de la pandémie.

La chanson du Dj Master KG, le Sud-africain à l'honneur

La musique n'est pas une carrière gratuite. Cependant, si vous voulez danser alors vous devez dépenser. Pendant que le clip Jerusalema a fait bouger presque toute la planète avec des pas de dance et d'autres mises en ligne, Warner, la maison de disque célèbre n'a pas hésité à réclamer les droits d'auteurs à la Police Allemande d'avoir diffusé les clips amateurs.
Devenu célèbre grâce à ses instrumentals vibrants qui entraînent l'admiration des internautes de Youtube et autres, cette chanson de Master KG a donné des inspirations pas possible, à des milliers de fans. Ces derniers se filment et montrent à d'autres internautes ce qu'ils savent faire des pas de dance de la chanson.
Particulièrement en Allemagne et dans d'autres pays, les challenges ont été relevés entre amis et collègues de travail dans les entreprises, hôpitaux ou dans les services publics. Poussée du gospel et élaborée comme un genre de prière positive, les paroles de la chanson sont interprétées en Zoulou. Ceci est rendu possible grâce au talent de la chanteuse Nomcebo Zikode.

Les amateurs doivent désormais payer pour les pas de dance sur les réseaux sociaux

D'après les déclarations d'une porte-parole de Warner, les artistes ont besoin d'être payé pour leur musique en cette période troublée, lorsque ces chansons sont utilisées par des tiers pour valoriser leur réputation. Cependant, en Allemagne, quelques services du ministère régional de l'intérieur, ont été choqué et surpris de voir apparaître la facture des pas de dance menés par plusieurs unités de police. Heureusement, le ministère de l'intérieur a déjà apporté des réponses aux réclamations de Warner music. Ainsi, ces postes de police sont plus ou moins acquittés de leur dette.